Test du HP COMPAQ CQ2100FR

Dans le cadre d'un accord entre developpez.com et HP, j'ai eu l'opportunité de pouvoir tester le matériel suivant : HP COMPAQ CQ2100FR. Vous trouverez donc dans ces quelques lignes mes différentes phases de tests ainsi que mes impressions.

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Caractéristiques de la machine

Voici les principales caratctéristiques de la machine:

  • Processeur Intel Atom 230 cadencé à 1,6GHZ
  • 1 Go SDRAM DDR-2 (pc 4200 cadencé à 533 MHZ)
  • 160 Go Disque dur SATA 3G (7200 tours/min)
  • Intel Graphics Media Accelerator 950 (port VGA)
  • Windows® XP Édition Familiale Authentique en version 32-bit
Image non disponible

II. Déballage du colis et premières impressions

Mon dieu mais c'est petit c'est léger, c'est élégant. On va pouvoir le caser dans un coin, il va se faire discret dans l'appartement.
On trouve donc dans le paquet:

  • L'unité centrale (cf photos ci dessous)
  • Un clavier USB qui a première vue a l'air d'assez bonne facture
  • Une souris USB tout ce qui a de plus classique (2 boutons , une molette)
  • Une antenne wifi qui se branchera à l'arrière de la machine
  • Un manuel minimum d'installation
Image non disponible

III. L'installation de la machine

Énumérons d'abord la connectique dont nous disposons sur la machine:
Comme vous pouvez le constater sur les photos, la façade avant propose:

  • Le lecteur cd en position verticale
  • Un prise mini jack pour le casque
  • Une autre prise mini jack pour un micro
  • 2 ports USB
  • Et un lecteur de cartes mémoires 6 en 1
Image non disponible

La façade arrière quant à elle dispose:

  • De deux autres ports USB
  • De 2 ports PS2 pour pouvoir brancher les matériels (claviers, souris) dotés de ce type de connectique
  • D'un port réseau classique pour câbles RJ45
  • Un port VGA
  • De deux prises pour relier au récepteur wifi une ou deux antennes
Image non disponible

On pourra regretter l'absence de ports DVI/HDMI en ce qui concerne la partie graphique. Même si on verra plus loin qu'il est tout à fait possible de brancher une telle machine sur un téléviseur à écran plat doté d'une entrée VGA.

Pour ce qui est de l'installation proprement dite, il n'y a rien de bien compliqué. Les 2 ports USB à l'arrière de la machine sont utilisés pour le clavier et la souris. On disposera donc encore de deux ports USB à l'avant pour le branchement d'autres périphériques (clefs USB, bluetooth, etc...)
On relie la sortie VGA à l'écran. Et enfin on relie la machine au secteur grâce à l'alimentation (de type portable) fournie.

Bref rien de bien compliqué, l'installation se fait en trois minutes montre en main.

Première constatation:
On pourra peut être reprocher à HP d'avoir mis le port ethernet collé aux deux ports USB à l'arrière.
Lorsque l'on branche un câble ethernet, les ports USB deviennent moins accessibles.

Deuxième constatation:
Ca fait quand même beaucoup de câbles pour une machine de cette dimension. Dommage de ne pas avoir de clavier/souris infrarouge sous la main. En même temps vu le prix de cette machine (qui n'est pas très élevé 249 euros) on ne pouvait pas aussi demander la lune. Mais quand même, on peut déjà se passer de câbles en utilisant une connexion wifi, pourquoi ne pas continuer sur cette lancée en supprimant les affreux câbles USB destinés au branchement du clavier et de la souris.

Image non disponible

IV. Premier démarrage de la machine

La machine se fait très discrète. On n'entend qu'un léger souffle dû à l'alimentation mais c'est vraiment quand il n'y a aucun bruit autour. Le bruit généré par la rotation du disque dur est à peine perceptible. Il faut vraiment se situer tout près de la machine pour l'entendre. Non seulement cette machine est discrète par sa taille mais elle l'est aussi dans son fonctionnement ce qui constitue un très bon point.

Les premières fenêtres qui apparaissent, sont celles qui correspondent à l'enregistrement de windows chez Microsoft.

Image non disponible

Ensuite arrive le bureau et là on découvre que notre PC est protégé par Norton internet security 2009. C'est d'ailleurs la première fenêtre qui apparaît à l'écran et c'est un très bon point car elle a le mérite de sensibiliser l'utilisateur lambda aux problèmes de virus, ce qui ne pourra que le rendre plus vigilant.

Image non disponible

Un premier tour d'horizon nous montre que l'offre logicielle est légère (pas de suite office, de logiciel de retouche d'image, etc ...), mais je dirais qu'il y a juste ce qu'il faut pour bien commencer.
Enfin presque car au moment ou vous démarrez pour la première fois votre machine celle-ci ne sera bien entendu pas à jour. Par exemple bien que vous disposiez de base de windows XP en service pack 3, le navigateur par défaut n'est autre qu'internet explorer 6. Il vous faudra vous connecter à windows update ou attendre que le système aille lui même vérifier la disponibilité des mises à jour pour obtenir les patchs de sécurité ainsi que de la dernière version d'internet explorer (internet explorer 8 à ce jour).

Allez je remets mon costume d'informaticien et je pousse l'exploration un peu plus loin en voulant voir comment tout ceci a été partitionné:
Une grosse partition système de 140Go environ et une partition "recovery" de 10Go. Et là le geek que je suis se dit « arf pas bien, ils n'ont pas séparés le système des données !!» On aurait pu avoir par exemple une partition système d'environ 40Go, une autre de données de 100Go et le reste pour la partition de recovery. Moi je dis ça ...

Image non disponible

V. Le matériel

Le clavier:
Le clavier est design"ement" bien fait. mais à l'usage il s'avère légèrement bruyant et c'est un peu dommage.

La souris:
Comme je l'ai déjà dis plus haut, nous avons là une souris tout ce qu'il y a plus classique. Deux boutons, une molette.
Il n'y a rien a dire de plus sinon que sa robe noire se marie bien avec le reste du matériel.

Le wifi:
Pour tester le CQ2100 je n'ai pas eu besoin d'utiliser l'antenne wifi fournie avec le matériel. En effet le récepteur wifi intégré à la carte s'est suffit à lui même et j'ai pu adjoindre très facilement la machine à mon réseau local. En même temps, lors des tests, la machine et ma box internet étaient dans la même pièce. Le récepteur de la carte aurait certainement montré ses limites si je m'étais isolé dans l'autre pièce de mon modeste F2. On appréciera le fait de pouvoir brancher une antenne supplémentaire à la carte wifi.

La carte graphique:
Comme mentionné plus haut la carte graphique est un chipset Intel Graphics Media Accelerator 950 dont la sortie se fait sur port VGA. Ceux qui comptaient brancher la machine sur le port HDMI de leur bel écran plat et avoir du "tout numérique" seront frustrés. Mais le CQ2100 se rattrape car son chipset graphique propose une gamme impressionnante de résolutions. Je n'ai eu aucun mal à brancher le CQ2100 sur mon écran plat de 37 pouces (94cm) et de monter la résolution en 1920x1080 (qui correspond à ce qu'on appelle le full HD). Le système me proposait même de monter au delà de cette résolution, mais je n'avais malheureusement pas le matériel pour pouvoir le tester.

Le matériel audio:
Branché sur un ensemble audio de type 2.1 (2 satellites, 1 caisson de basse), le son était plutôt de bonne qualité. Le logiciel fourni avec la carte son permet de disposer de plusieurs ambiances (rock, pop, club, etc...) La carte son est estampillée 5.1, ce qui donne la possibilité de brancher un ensemble audio home cinéma sur la machine. A l'avant nous disposons classiquement d'une entrée casque et une entrée micro. A l'arrière deux sorties son et une entrée.

Le lecteur cd:
Comme vous avez pu le constater celui ci est positionné de manière verticale. Pour les sceptiques ceci ne gêne en rien l'insertion d'un cd/dvd dans la machine. Le moteur du lecteur se fait très discret lors de la lecture d'un cd/dvd ce qui est un bon point car personne n'aime être dérangé par des bruits parasites lors de l'écoute de ses morceaux favoris. La gravure de cd s'est par contre montré plus bruyante mais là encore rien de bien dramatique.

VI. L'offre logicielle

Comme je l'ai déjà dit plus haut, l'offre logicielle est plus que basique. En gros vous avez le système d'exploitation windows, un antivirus et quelques logiciels spécifiques à HP. Et c'est justement de ces outils HP dont je vais vous parler et notamment du logiciel de diagnostiques très complet qui est fourni avec la machine.
Un problème sur votre ordinateur?
L'outil de diagnostiques HP vous permet de tout tester de A à Z:
Carte mère, réseau, disque dur, chipset graphique, chipset son, tout peut être diagnostiqué et vérifié. Je pense que quelques copies d'écran vous en diront plus long que des mots.

Diagnostique du matériel audio
Diagnostique de la carte mère de la machine
Diagnostique des périphériques de communication
Diagnostique des périphériques de stockage
Diagnostique du chipset graphique de la machine

VII. Une utilisation un peu plus poussée

VII-I. Test de linux sur la machine

Etant linuxien dans l'âme je n'ai pas pu m'empêcher lors de ce test de dégainer un live cd linux pour voir le comportement de la machine sous ce système. J'ai donc sous windows téléchargé une image iso de la dernière version de ubuntu (la 9.04 en version 64 bits s'il vous plait) et une fois téléchargée, cela m'a permis de tester la gravure sur le compaq. Gravure qui s'est d'ailleurs effectuée sans aucun soucis. Une fois ceci fait j'ai redémarré la machine à partir du live cd et celle ci a commencé à booter sous linux. Et bien bonne nouvelle amis linuxiens, le matériel de cette machine est intégralement reconnu sous la dernière ubuntu (que ce soit le wifi, la carte son etc ...)

  • J'ai pu très facilement grâce à networkmanager scanner les réseaux wifi à proximité.
  • L'accélération 3D du chipset graphique étant pleinement opérationnelle, j'ai pu profiter des derniers effets des bureaux à la mode fournis par compiz.
  • Et après avoir installé le plugin flash sous linux, les vidéos youtube sont passées comme une lettre à la poste.

Je vous laisse en juger par vous-même sur les copies d'écran ci dessous.

Le bureau gnome avec les effets 3D
Un htop classique dans une console
Détection des réseaux wifi par networkmanager

VII-II. SuperPI

SuperPi est une application destinée à calculer bon nombre de chiffres après la virgule du nombre PI. C'est souvent grâce à ce petit logiciel que l'on peut réaliser ce que l'on appelle des "benchs" de processeur. Autrement dit en bon français on soumet le processeur à d'importants calculs juste pour voir en combien de temps celui ci sera capable de les réaliser. Bien sûr il va de soit que pendant ces calculs votre processeur est intensément sollicité.
Soyons clairs Le compaq CQ2000 n'a pas été assemblé dans le but d'être une Ferrari. On va dire que c'est juste une bonne Clio. Mais alors me direz vous, quel est l'intérêt d'utiliser superPI sur une telle machine si on sait déjà d'avance que les résultats (en terme de rapidité de calcul) seront assez moyens par rapport aux dernieres machines surdimensionnées ? Et bien comme je l'ai dit plus haut, le processeur au cours de ces calculs va être intensément sollicité et du coup il va chauffer. Et ce que j'ai voulu savoir, c'est si la machine dans ces conditions de calculs intenses, resterait tout aussi silencieuse que dans des conditions normales d'utilisation. Et bien Mesdames et Messieurs je ne vous fait plus attendre, la réponse à la question précédente est OUI la machine est resté très silencieuse. Pour réaliser ce test j'ai tout de même lancé deux calculs en même temps de 32 millions de chiffres après la virgule du chiffre PI plus quelques vidéos en flash.

VII-III. Le démarrage sur périphérique USB

Disposant dans mes outils informatiques d'un adaptateur disque IDE vers USB, j'ai branché sur un des ports USB de la machine un de mes disques durs contenant un système d'exploitation de type Linux. Je voulais voir en fait si le système était capable de détecter et de démarrer sur ce périphérique USB au démarrage de la machine. Malheureusement ça n'aura pas été le cas.
Le menu de démarrage de la machine ne m'a jamais proposé de démarrer sur le disque USB car il n'était tout simplement pas détecté au démarrage
J'avoue ne pas avoir eu l'occasion de tester avec des clefs USB par manque de temps, mais on peut penser que le résultat aurait été sensiblement le même.

VII-IV. La restauration du système

Avant de rendre la machine, j'ai tenu à la remettre dans l'état dans lequel je l'avais trouvée. J'ai donc remis la machine à son état initial grâce à la procédure de restauration système.
Cette procédure est activable soit au démarrage de la machine soit sous windows.
La restauration n'aura pas duré plus de dix minutes et une fois terminée vous retrouvez le système tel qu'il était lors du premier démarrage de la machine (sans mises à jour et avec internet explorer 6).
On appréciera tout de même la rapidité de restauration du système.
Un gros problème sur votre machine?
Windows est devenu inutilisable?
En moins de 10 minutes vous retrouverez un système fonctionnel et prêt à l'emploi. C'est tout de même agréable et plutôt rassurant.

Recovery manager (1)
Recovery manager (2)

VIII. Conclusion

Une petite machine idéale pour un usage bureautique / internet / messagerie / photos et vidéos.
On pourra même espérer faire tourner quelques anciens jeux à conditions que ceux-ci ne soient pas top gourmands en effets graphiques.
Ses dimensions réduites et son design sobre lui permettront de ne pas faire tâche dans votre mobilier. C'est tout à fait le genre de machine que je verrais bien pour des gens qui n'ont pas trop de notions en informatique mais qui savent "faire les tâches les plus courantes" (cf ci dessus)

Les plus:

  • Design sobre
  • Encombrement réduit
  • Performances tout à fait honnêtes
  • Fonctionne en silence

Les moins:

  • Pas de sortie DVI/HDMI
  • Beaucoup de câbles qui traînent autour de la machine au final
  • Faible offre logicielle, on aurait pu par exemple avoir plusieurs offres à prix différents incluant plus ou moins de logiciels comme une suite bureautique, un logiciel de gestion de photos etc ...
  • Mode d'emploi minimaliste, très peu détaillé.

IX. Annexe

Vous trouverez dans cette partie une série de clichés de la machine que j'ai trouvé intéressant de vous faire partager.

Les deux clichés suivant mettent en évidence la taille compacte du CQ2100 par rapport à une tour classique.

Image non disponible
Image non disponible

La machine en largeur fait la taille d'un disque dur (3 pouces et demi)

Disque dur de 3 pouces et demi posé sur le Compaq

Le mode d'emploi minimal de la machine (tient sur une page. Aurait pu être un peu plus complet)

Image non disponible

Le clavier et la souris (classiques).

Image non disponible
Image non disponible

L'antenne wifi encore emballée dans son sachet

Antenne wifi

Le menu de démarrage de la machine qui pour l'occasion était branchée sur une télé écran plat de 94 cm.

Image non disponible

L'ouverture et l'insertion du disque compact (lecteur orienté verticalement) en façade.

Image non disponible
Image non disponible

X. Remerciements

Un grand Merci à developpez.com, HP et Arnaud FELTZ pour m'avoir permis de réaliser ces tests.
Un grand Merci aussi à djo.mos pour m'avoir aidé à m'en sortir avec mon problème d'images sur cet article.
Et enfin un grand Merci à RougeCitron pour la relecture de l'article.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2009 TINTANET Cédric. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts. Droits de diffusion permanents accordés à Developpez LLC.